Blog Mindfulness Belgium

La météo et la fiction

La météo et la fiction

Le principe de la presse « grand public » … est d’attirer un public le plus grand possible.

Le souci étant que nous avons naturellement tendance à confondre une information complète avec les premiers mots que nous recevons à ce sujet. De ce fait, le titre racoleur d’un article est le plus souvent une inférence que nous allons aisément valider en y accolant nos propres opinions, préjugés et présupposés … que la lecture de l’article viendrait peut-être battre en brèche.

Cette notion d'inférence est abordée lors de la 6ème séance des cycles de mindfulness.

La presse "digitale" - largement partagée sur les réseaux sociaux - induit plus fortement encore ces comportements de zapping, qui nous incite à faire l'impasse sur la lecture pour nous contenter du titre ...

L'émotion vient ainsi remplacer l'information. Et comme nous adorons les drames et la dramatisation ... 

Les titres des articles de presse nous incitent à penser que « Autant en emporte le vent » est un traité de météorologie.

La pleine conscience nous invite à constater la présence et la nature de l’émotion (satisfaction, irritation, jubilation …) générée par le titre d’un article, et de le lire d’autant plus attentivement que l’émotion a été intense.

La lucidité permettant une réflexion plus saine de suivre naturellement cette prise de conscience.

Écrit par : Jacques Splaingaire

Abonnez-vous à notre lettre d'informations


© 2019 Mindfulness Belgium
Conception et hébergement : CDSOFT.be