Blog Mindfulness Belgium

LE BON SENS ELEMENTAIRE

LE BON SENS ELEMENTAIRE

(N’essaie pas d’être plus malin que Dieu, il est plus vieux que toi et il y a longtemps qu’il a fait toutes les bêtises que tu feras un jour dans ta vie.)

Cette phrase fait partie du « répertoire » de mon grand-père Eudore, que j’ai déjà évoqué ici, et que je cite souvent dans les groupes d’initiation à la pleine conscience. C’était sa manière à lui d’évoquer le bon sens, pas toujours suffisant mais toujours indispensable. Cela rejoignait également la métaphore de « L’apprenti sorcier », inventant une véritable usine pour résoudre un problème finalement moins dangereux que l’usine en question... dont on finit par oublier le sens premier, pour lui trouver a posteriori une autre utilité.

Sa femme, ma grand-mère Germaine, était cuisinière et avançait le même genre de réflexion : « Si vô avez rovî l’vin din l’béarnaise, on pou bé vîr à l’radjoutè, mais si vô d’avez mis d’trop, vô n’savez né lè rsatchî » (Si vous avez oublié le vin dans la béarnaise, on peut essayer de le rajouter, mais si vous en avez mis de trop, vous ne pouvez pas l’enlever).

Car enlever un peu de vin d'une béarnaise est probablement chimiquement possible ... mais à quel prix ?

Ce qui implique d’avoir conscience de ce que l’on fait et du sens que cela a, et surtout d’être lucide quant à notre niveau de connaissances et compétences en matière de recettes … sans lui faire une confiance aveugle.

En dehors des séances de « brainstorming », toute réflexion doit s’appuyer sur un socle solide, et la mindfulness nous apprend à ne cependant pas faire une confiance aveugle à ce socle, mais à rester vigilant à ne pas basculer dans l’absurde pour respecter une croyance, un dogme ou une règle. Et en tout cas, si nous privilégions cette croyance ou dogme, à le faire de manière délibérée et consciente en regardant lucidement son éventuel côté absurde.

Cela permet alors le choix d’y adhérer ou pas, et même de changer d’avis ensuite.

L’absurdité consistant souvent à commettre une erreur pour réparer la précédente et ainsi de suite … au point de ne plus savoir quelle était l’intention première.

Écrit par : Jacques Splaingaire

S'inscrire à la lettre d'infos

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire


© 2019 Mindfulness Belgium
Conception et hébergement : CDSOFT.be