Blog Mindfulness Belgium

Le bouc émissaire (*)

Le bouc émissaire (*)

Lorsque nous vivons quelque chose de désagréable, nous ressentons une émotion déplaisante.

Celle-ci nous amène à développer un scénario, censé expliquer les causes de cette émotion.

En général, il y a trois pistes scénariques :

1. Puisque ce n’est pas de ma faute, qui est donc le coupable ?

Ou

2. Je suis un idiot, j’aurais dû faire ceci ou cela (ou ne pas faire ceci ou cela)

Ou

3. Cette manière de fonctionner donne  un mauvais résultat, que faudrait-il modifier, et quelles sont les ressources dont je dispose pour y remédier ?

Dans notre société hyper sécurisée, nous mélangeons souvent les deux premiers scenarii, à savoir que soit nous trouvons directement un coupable sous forme de bouc émissaire *,  soit nous nous culpabilisons … pour rapidement nous soulager quand même – au moins en grande partie – sur un bouc émissaire. Hans Rosling décrit très judicieusement ce biais cognitif et comportemental dans son ouvrage "Factfulness"

La troisième option, celle du dysfonctionnement systémique,  est beaucoup plus rarement envisagée. Ét lorsqu’elle l’est, c’est le plus souvent sous forme de «Yaka » reprochant au bouc émissaire de ne pas avoir fait ce « Yavèka »

Pourtant, et dans la majorité  des cas, c’est le système qui est en cause. A savoir que ledit système vient générer l’incompétence de ceux qui en sont les acteurs.

Un peu comme confier à une personne la cuisson d’un repas … à l’aide d’un four dont le thermostat est défectueux. Tant que celui-ci donne des infos pertinentes, le cuisinier ne « voit » pas que son plat ne cuit pas correctement, il fait confiance au thermostat. Et ne se rend compte « d’un problème » que lorsque le plat est brûlé.

Toutefois, les clients préfèrent reprocher le fait au cuisinier, que s’intéresser au four. Ce qui les amène à engager un nouveau cuisinier … sans réparer le four.

Cet instinct du blâme nous amène ainsi très souvent à nous contenter de punir le bouc émissaire - souvent lui-même victime du système - plutôt que de remettre celui-ci en cause.

Surtout ... si nous y trouvons par ailleurs nos petits avantages et habitudes.

 

(*) Un bouc émissaire est un individu, un groupe, une organisation, etc., pointé du doigt pour endosser une responsabilité ou une faute pour laquelle il est - totalement ou partiellement - innocent. (Wikipedia)

Écrit par : Jacques Splaingaire

Abonnez-vous à notre lettre d'informations


© 2019 Mindfulness Belgium
Conception et hébergement : CDSOFT.be