Blog Mindfulness Belgium

VOULOIR CONVAINCRE ...

VOULOIR CONVAINCRE ...

Être convaincu d’avoir raison génère souvent l’envie de le prouver.

J’avais publié, il y a quelques semaines, une citation d’Albert Joubert :

« Le but de l’argumentation ou de la discussion ne doit pas être la victoire, mais le progrès »

La chose semble évidente, et nombre de personnes y adhèrent assez aisément.

Toutefois, il faut bien entendre que « vouloir convaincre » repose souvent sur la conviction d’avoir raison. Or, cette conviction est fort peu humble, car elle implique non seulement que l’opinion qu’on a d’une chose est la meilleure, mais qu’elle se fonde en outre sur des données fiables, voire totalement avérées.

Et parfois, celles-ci ne sont elles-mêmes rien d’autre qu’une conviction ou une croyance sujette au doute ou à caution.

Et nous touchons là à l’impermanence des choses, qui rend toute vérité instable dans le temps, voire éphémère ou même fugace.

Aussi, avant de vouloir convaincre y a-t-il lieu de vérifier si les données sur lesquelles repose notre opinion sont fiables … et vérifier si notre interlocuteur s’appuie sur les mêmes données.

Si ce n’est pas le cas, le débat devient systématiquement stérile, car une croyance est toujours le fondement d’un débat conflictuel avec tout qui ne partage pas cette croyance.

Il convient ainsi de laisser sa juste place au doute et de clairement émettre ces doutes. 

Car en l'absence du doute, les stratégies mises en place pour convaincre – telles que les hurlements, le harcèlement ou les démonstrations de force – génèrent de la peur ou de la résistance plutôt que - ne fut-ce - qu'un désir d’adhésion.

Écrit par : Jacques Splaingaire

S'inscrire à la lettre d'infos

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire


© 2019 Mindfulness Belgium
Conception et hébergement : CDSOFT.be